[scald=64507:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Hollande enregistre une baisse de sept points, à 60% de bonnes opinions, tandis que Nicolas Sarkozy gagne 3 points à 37%, selon un sondage Ifop

pour Paris Match diffusé mardi.

Le différentiel de popularité entre les deux candidats probables à l'élection présidentielle demeure cependant nettement à l'avantage du président du Conseil général de

Corrèze, souligne l'institut de sondage.

Dans le duel qui les oppose, le candidat du Parti socialiste domine de la même manière, 56% des personnes interrogées lui témoignant leur préférence contre 40% pour le

candidat probable de l'UMP.

De même, le souhait de victoire de la gauche, qui était à un niveau record le mois dernier, est en baisse de 4 points, mais reste nettement majoritaire: 55% des Français

préfèrent une victoire d'une personnalité issue de la gauche, contre 40% une victoire d'une personnalité de droite.

Dans les autres duels, Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, est préféré à Marine Le Pen, présidente du Front national, par 63% des interviewés.

Le député européen est en revanche dominé dans son duel face à un autre ancien ministre de Lionel Jospin, Jean-Pierre Chevènement. Plus d'un Français sur deux déclare

ainsi préférer le récent candidat déclaré à la présidentielle (52%, contre 43% pour Jean-Luc Mélenchon).

Cette enquête a été effectuée du 10 au 11 septembre auprès d'un échantillon de 959 personnes, représentatif de la population française.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.