christiane taubira recadrée sur la réforme pénale
christiane taubira recadrée sur la réforme pénale © reuters
**La Garde des Sceaux, qui a laissé passer un amendement PS qui étend la contrainte pénale – peine alternative à l’emprisonnement – à tous les délits, a été priée de déposer un amendement pour rétablir le texte initial.** Selon le Monde, c'est mercredi 28 mai, après le conseil des ministres que Christiane Taubira et François Hollande ont eu cet échange : > Il faut garder la logique et les équilibres du texte, et faire attention aux amendements qui pourraient venir. L'exécutif redoute que le texte ne fournisse des nouveaux arguments à l'opposition, qui accuse le gouvernement, et plus particulièrement Christiane Taubira, de laxisme. **Les précisions de Nathalie Hernandez**
Ce sujet sensible avait déjà fait l'objet d'un conflit entre la garde des Sceaux et Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur, à l'été 2013. Ce dernier s'était opposé à l'extension de la contrainte pénale qui dans ce cas là concernerait aussi des délits comme le trafic de drogue ou les agressions sexuelles. Dans Le Monde, la ministre de la Justice défend l'évolution voulue par les députés PS, estimant que : > On va priver les magistrats d’un outil supplémentaire C’est mieux de donner le choix aux magistrats. Le ministère de la justice déposera très vite un amendement pour rétablir la version initiale du projet
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.