françois hollande demande à être jugé à la fin de son mandat
françois hollande demande à être jugé à la fin de son mandat © reuters

À l'occasion de l'entretien télévisé marquant le deuxième anniversaire de son élection, le Président de la République a plaidé ce matin pour une accélération de la réforme territoriale. François Hollande juge préférable de procéder aux redécoupages d'ici les prochaines élections régionales et départementales.

Interrogé sur RMC et BFM TV, le chef de l'Etat a évoqué un éventuel report de 2015 à 2016 des élections régionales :

Ce serait intelligent de faire des élections régionales et départementales avec le nouveau découpage.

Le chef de l'Etat a évoqué "12 ou 11 régions", sur les 22 que compte actuellement le France métropolitaine. Les réactions sont vives dans l'opposition : le président de l'UMP Jean -François Copé dénonce un "tripatouillage électoral destiné à éviter au chef de l'Etat une autre défaite".

Jean-Christophe Lagarde, porte-parole du groupe UDI à l'Assemblée nationale , invité du journal de 18 heures sur France Inter, dénonce le report probable des élections régionales :

Il n'y a pas de démocratie où on change le calendrier électoral au bon gré du prince

Dans son discours de politique générale du 8 avril, le Premier ministre, Manuel Valls, avait annoncé une nouvelle carte intercommunale appelée à entrer en vigueur au 1er janvier 2018, une réduction de moitié du nombre de régions d'ici au 1er janvier 2017 et un débat sur l'avenir des conseils départementaux.

► ► ► À LIRE | François Hollande, du "président normal" à celui qui n'a rien à perdre"

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.