[scald=90545:sdl_editor_representation]AMMAN (Reuters) - Les forces syriennes ont de nouveau pilonné mardi plusieurs quartiers de la ville de Homs, l'un des principaux foyers de la contestation en Syrie où 95 civils ont péri sous les bombes la veille, rapportent militants et habitants.

"Le bombardement se concentre à nouveau sur (le quartier sud de) Baba Amr. Un médecin a essayé d'y aller ce matin mais j'ai entendu dire qu'il avait été blessé", a déclaré Mohammad al Hassan, un militant d'opposition, par téléphone satellitaire.

"Il n'y a pas d'électricité et toutes les communications avec le quartier ont été coupées", a-t-il ajouté.

Khaled Yacoub Oweis, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.