[scald=59705:sdl_editor_representation]SAINT-DENIS DE LA REUNION (Reuters) - Les incendies qui dévastent depuis une semaine la montagne de la Réunion sont contenus sur 2.833 hectares, a annoncé mardi la préfecture.

Deux avions bombardiers d'eau doivent entrer en action à la fin de la semaine. L'envoi des deux avions "Dash 8" de la Sécurité civile, qui peuvent larguer dix tonnes d'eau par rotation, a été décidé lundi soir par Claude Guéant, ministre de l'Intérieur.

Il avait été demandé par l'opposition de gauche locale, qui a déclenché un vif débat sur les moyens de lutte, jugés insuffisants.

Depuis le début des incendies, d'origine criminelle, il y a une semaine, les seuls moyens aériens engagés sont quatre hélicoptères bombardiers d'eau.

Jusqu'à lundi soir, Michel Lalande, préfet de la Réunion, estimait que les avions bombardiers d'eau étaient "inadaptés" aux incendies actuels.

"Le Dash 8 n'est pas le médicament adapté à la maladie que nous avons à combattre", répétait-il lundi soir lors d'un journal télévisé, trois heures avant la décision du ministère de l'Intérieur.

Onze élus réunionnais, parlementaires et maires, avaient adressé lundi un courrier à Nicolas Sarkozy pour demander la mobilisation de "moyens de lutte aérien adaptés à l'ampleur de la catastrophe".

De nombreuses reprises de feu ont pu être maîtrisées dans la journée de mardi. Plus de 1.100 personnes ont été engagées ce jour sur le sinistre, dont 171 sapeurs-pompiers arrivés de métropole en début de matinée.

Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer, est attendue mercredi matin à la Réunion où elle passera la journée sur le théâtre des opérations.

Eva Joly, candidate écologiste à la présidentielle de 2012, a pour sa part annoncée sa venue vendredi, après avoir dénoncé la réaction "dramatiquement insuffisante de l'Etat et des autorités locales".

Bernard Grollier, édité par Thierry Lévêque

Mots-clés :

Derniers articles

Économie

Auto-entrepreneur : un régime en constante mutation

jeudi 29 septembre 2016
Monde

Obama : le bilan mitigé d'un Nobel de la paix

jeudi 29 septembre 2016
Société

L'ANRU risque-t-elle la panne ?

jeudi 29 septembre 2016
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.