L'actrice américaine Jane Fonda, bientôt 82 ans, a été arrêtée par la police quatre fois en un mois à Washington parce qu'elle manifeste tous les vendredis contre l'inaction des États-Unis pour contrer le réchauffement climatique. Ce vendredi, elle sera de nouveau sur le parvis devant le Sénat.

A Washington, Jane Fonda s'est fait passer les menottes pour la quatrième fois en un mois
A Washington, Jane Fonda s'est fait passer les menottes pour la quatrième fois en un mois © AFP / Mandel NGAN

Après avoir milité contre la guerre au Vietnam, pour la défense des droits des femmes, pour l'avortement, Jane Fonda défend le Green New Deal. Ce programme très ambitieux de défense de l'environnement et de lutte contre le réchauffement climatique, est soutenu par les candidats démocrates à la Maison blanche Elizabeth Warren et Bernie Sanders. Le nom de ce programme fait référence au New Deal du président Franklin D. Roosevelt en 1933 pour sortir les États-Unis de la Grande Dépression. Selon les républicains, à commencer par Donald Trump, le Green New Deal est bien "trop radical". 

Elle déménage pour la cause

Jane Fonda a emménagé à Washington en septembre dernier, justement pour pouvoir agir là où ça se passe, là où les décisions se prennent. Pour soutenir le Green New deal, et alerter sur la catastrophe annoncée par les scientifiques, elle manifeste tous les vendredis sur le parvis devant le Hart Senate Office Building, aux cotés de manifestants anonymes et de quelques acteurs et actrices. 

J'ai été inspirée par Greta Thunberg et les jeunes étudiants grévistes du monde entier. Nous faisons face à une crise qui pourrait déterminer si nos enfants et nos petits-enfants auront un avenir.

Et à chaque fois, elle est arrêtée par la police pour "trouble à l'ordre public". Après trois vendredis consécutifs de manifestation, et donc d'arrestation pour quelques heures, elle a passé la nuit de vendredi à samedi derniers derrière les barreaux, car elle était récidiviste. 

A ses côtés : Arquette, Keener, Lane, Waterston, Danson, Ruffalo etc. 

Vendredi dernier, Jane Fonda a été arrêtée aux cotés des actrices Rosanna Arquette et Catherine Keener.

Jane Fonda, Catherine Keener et Rosanna Arquette arrêtées le 1er novembre pour "trouble à l'ordre public"
Jane Fonda, Catherine Keener et Rosanna Arquette arrêtées le 1er novembre pour "trouble à l'ordre public" © AFP / Mandel NGAN

Catherine Keener se remémore dans le New York Times cet appel de Jane Fonda lui proposant de manifester à ses cotés :

Tu vas vraiment m'obliger à faire ça ? 

Non, je ne t'obligerai pas si tu ne veux pas venir 

Le lendemain, Catherine Keener et Rosanna Arquette étaient aux cotés de Jane Fonda et 46 autres personnes que la police a menottées.
Keener et Arquette ont du payer une amende et ont pu sortir quelques heures plus tard, mais Fonda a passé la nuit en prison pour récidive. 

Jane Fonda a déjà annoncé que ce vendredi 8 novembre, Diane Lane et Mark Ruffalo seraient dans le groupe, avec elle.

Déjà, lors de la première manifestation, le 11 octobre dernier, l'acteur et ami de Jane Fonda Sam Waterston était à ses cotés. Lors de la troisième manifestation, elle était avec Ted Danson, que l'on voit notamment dans les séries The good place et Les experts Las Vegas.

" Une nuit en prison, quelle affaire ! "

Jane Fonda a réagi devant les nombreux journalistes venus assister à son arrestation vendredi dernier : "Une nuit, quelle affaire !" 

Même si la comédienne est une militante aguerrie, elle n'avait passé auparavant qu'une seule nuit en prison. C'était en 1970, elle avait alors 32 ans lorsqu'elle manifestait contre la guerre du Vietnam. Ses positions lui ont d'ailleurs valu l'appellation de "Hanoï Jane" aux États-Unis, de la part d'une grande partie de l'opinion publique qui l'a accusée de trahison envers son pays. Alors qu'elle revenait d'une manifestation anti guerre du Vietnam au Canada, elle avait été arrêtée à Cleveland pour détention de drogue, alors que selon elle les pilules saisies n'étaient que des vitamines. D'ailleurs, les poursuites avaient finalement été abandonnées. Mais elle avait dormi une nuit au poste.

La semaine dernière, interrogée à sa sortie de prison, elle s'est empressée de demander : 

Est-ce qu'il s'est passé quelque chose d'intéressant dans le monde ? Des nouvelles de la procédure d'impeachment [de Donald Trump] ?

Elle a ajouté : 

Quand j'étais en prison à Cleveland, il n'y avait que des blancs, et maintenant il n'y a que des noirs. Ça m'attriste

Jane Fonda va avoir 82 ans le samedi 21 décembre. 

Elle compte continuer à manifester, mais espère éviter de repasser une nuit en prison sur un lit de camp en métal sans matelas. 

Une co-détenue m'a dit : il doit y avoir d'autres moyens de manifester. Je pense qu'elle a raison. Mon corps de 82 ans m'a fait mal.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.