jean-françois copé démissionnera le 15 juin
jean-françois copé démissionnera le 15 juin © reuters

Jean-François Copé est de retour ! Avec un nouveau plan concocté cet été. La semaine dernière, c'est d'abord sa femme Nadia qui a été poussée sur le devant de la scène, dans les pages du magazine "Elle". Aujourd'hui, c'est lui qui reprend les choses en main...

Selon nos informations, l'ancien patron de l'UMP réunit ses troupes, ce mardi midi, à l'Assemblée nationale. Trois mois après les révélations du scandale Bygmalion, le député-maire de Meaux est visiblement déjà prêt à remonter à cheval.

Un plan en trois étapes

La première phase du nouveau plan Copé , c'est donc de réunir ses fidèles, chaque mardi midi, au Palais Bourbon. Combien seront-ils ? Entre les députés (Michèle Tabarot, Sébastien Huyghe), les élus locaux (Bruno Beschizza) et surtout les anciens secrétaires nationaux de l'UMP qu'il avait lui-même nommés (Valérie Debord, Nathalie Fanfan), Jean-François Copé peut espérer rassembler, au mieux, une quarantaine de personnes, une fois par semaine.

Deuxième étape , programmée à partir de la fin du mois de septembre : Jean-François Copé veut renouer avec les Français. Un classique pour tout politique, Fillon, Le Maire, Bertrand, Wauquiez le savent tous. Difficile de prévoir en revanche, après l'affaire Bygmalion, comment l'ancien patron de l'UMP sera reçu sur le terrain. Mais le nouveau Copé fait désormais preuve d'humilité : ses déplacements sont annoncés sans micro et loin des caméras.

Dernière étape : relancer son parti "Génération France", à partir du mois d'octobre. Autrement dit, le plan concocté est assez peu original... Mais pour Jacques Chirac ou Nicolas Sarkozy en leur temps, il avait plutôt bien fonctionné.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.