[scald=91981:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Jean-Luc Mélenchon souhaite la nationalisation de Total après la publication d'un bénéfice annuel de plus de 12 milliards d'euros vendredi par le groupe pétrolier français.

Le candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle estime dans un communiqué que "le scandale Total doit cesser: nationalisation !".

"Cet argent est accumulé sur le dos des Français qui voient chaque jour le prix de l'essence s'envoler. Il est une offense odieuse face aux salariés sacrifiés de la raffinerie de Dunkerque", poursuit-il.

"Rien ne montre mieux l'urgence et l'intérêt qu'il y a à nationaliser Total comme le prévoit le programme du Front de gauche."

Au cours de Bourse vendredi, Total valait près de 100 milliards d'euros.

Jean-Baptiste Vey, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.