Le premier ministre Jean-Marc Ayrault et la ministre du logement Cécile Duflot
Le premier ministre Jean-Marc Ayrault et la ministre du logement Cécile Duflot © Reuters

Jean-Marc Ayrault a exclu toute sortie des Verts du gouvernement après le soutien apporté par Cécile Duflot aux manifestants de ND-des-Landes. Le premier ministre en visite au salon de l'agriculture l'a affirmé ce matin : "on a besoin de tout le monde"

Après ses critiques dominicales, "Le week-end est passé " a déclaré le premier ministre Jean-Marc Ayrault ce matin alors qu'il se rendait au Salon de l'Agriculture, porte de Versaille à Paris. La discorde entre partenaires socialistes et écologistes du gouvernement semble apaisée à l'heure actuelle. Interrogée sur le maintien des ministres Europe Ecologie Les Verts au gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement a même ajouté "qu'il y avait des choses à faire ensemble".

Une page semble donc tournée, c'est en tout cas la position de François de Rugy, le co-président du groupe EELV à l'Assemblée Nationale, il était l'invité du journal de 13h de France Inter. Pour François de Rugy, le désaccord au sujet du projet d'aéroport de ND-des-Landes est loin d'être une nouveauté, il n'y a pas d'ambiguité à ce sujet, l'incident est clos.

Hier, le premier ministre Jean-Marc Ayrault affirmait qu'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) devait "sortir de l'ambiguité" après les propos tenus par la ministre EELV du Logement, Cécile Duflot. Tout en condamnant les violences commises à Nantes ce week-end, elle a déclaré que si elle n'occupait pas un poste de ministre, elle soutiendrait "deux fois plutôt qu'une" les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

"Les Verts doivent sortir du gouvernement"

Une querelle de trop pour pour le président de l'UMP. Invité de France Inter ce matin, Jean-François Copé a souhaité que les Verts sortent du gouvernement "une bonne fois pour toutes". Une solution radicale qui, selon lui, "rendrait service à ce gouvernement".

Pour moi il n'y a qu'une seule solution, c'est que les Verts sortent du gouvernement

L'UMP a également mis en cause le ministre socialiste de l'intérieur Manuel Valls au lendemain des échauffourées à Nantes. Le député UMP Eric Ciotti a jugé que Manuel Valls devait s'expliquer sur la gestion de cette manifestation par les forces de l'ordre.

Par ailleurs, le maire PS de Nantes, Patrick Rimbert, a annoncé hier qu'il portait plainte contre X pour les dégâts provoqués par la manifestation contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.