Jean-Yves Le Drian à la sortie du conseil des ministres
Jean-Yves Le Drian à la sortie du conseil des ministres © MaxPPP / Christophe Morin

Invité de France 3, le ministre de la Défense a assuré dimanche qu'en cas de victoire aux régionales, il serait engagé à 100 % pour la Bretagne. Même si dans ce cas, quitter son ministère sera pour lui "un crève-cœur".

"Il n'y a aucune ambigüité", assure Jean-Yves Le Drian. "Je n'ai pas l'habitude de faire de la figuration, je resterai président de la région Bretagne si les électeurs et les électrices bretons me donnent leur confiance". Pas question donc de faire des allers-retours entre Paris et Rennes : la règle du non-cumul des mandats s'appliquera pleinement et il renoncera alors à son ministère.

Ce sera un crève-coeur bien sûr, parce que j'y ai consacré toute ma passion, toute ma force, j'ai trouvé auprès des armées des qualités humaines, une qualité de responsabilité et une force de conviction, un attachement à la nation considérables, qui font la fierté de la France. Je crois avoir essayé de remplir ma mission le mieux possible.

Jean-Yves Le Drian est largement favori pour le scrutin de décembre, avec 32 % des suffrages selon un sondage publié cette semaine. C'est deux fois plus que la liste de son principal opposant, le député Marc Le Fur (16 % d'intentions de vote).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.