Nathalie Arthaud
Nathalie Arthaud © Radio France

Le syndicat Lutte ouvrière tient ce week-end sa fête annuelle, à Presles dans le Val-d'Oise. 30 000 personnes sont attendues pendant les trois jours de festivités. La porte-parole du mouvement, Nathalie Arthaud entend profiter de ses allocutions pour convaincre les travailleurs que "la poussée du FN n'est pas irrésistible".

Selon Nathalie Arthaud :

C'est avant tout l'échec et le fruit amer des trahisons du Parti socialiste et des renoncements du Parti communiste. C'est l'échec de cette politique réformiste de tous ces partis de gauche qui, à chaque fois, font croire qu'ils vont changer la vie et qui, au gouvernement, s'aplatissent et exaucent les quatre volontés du patronat.

On voit bien que ce n'est pas le Parti socialiste et sûrement pas l'UMP qui feront rempart au Front national. Ces deux partis classiques en font le lit.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.