Ce week-end seront officialisées les armoiries du président de la République, un symbole qui suscite la polémique de par son utilisation de la croix de Lorraine chère au Général De Gaulle, mais aussi un plan marketing avec le lancement de produits dérivés de l'Élysée.

La croix de Lorraine figure sur les nouvelles armoiries d'Emmanuel Macron qui seront officiellement présentées ce week-end lors des Journées européennes du patrimoine.
La croix de Lorraine figure sur les nouvelles armoiries d'Emmanuel Macron qui seront officiellement présentées ce week-end lors des Journées européennes du patrimoine. © AFP / Michel Euler/Pool

C'est une première apparition discrète qui n'a pas échappé à tous. Lors de la présentation du plan pauvreté ce jeudi, Emmanuel Macron se tenait sur un pupitre très inspiré de celui de François Mitterrand. Un pupitre sur lequel figurent les armoiries du président de la République, avec un nouveau détail qu'a remarqué l'ancien communicant du Parti socialiste Valerio Motta.

Sur ces armoiries nouvelle version d'Emmanuel Macron figurent donc les initiales RF, pour République française, des branches d'olivier et de chêne et, juste sous la hache qui domine le tout, cette petite croix de Lorraine, symbole de la France Libre, signature politique de De Gaulle et du gaullisme.

Le logo est d'ores et déjà visible (en petit), sur le site des Journées du patrimoine de l'Élysée.
Le logo est d'ores et déjà visible (en petit), sur le site des Journées du patrimoine de l'Élysée. / © jep.elysee.fr

Financer la restauration de l'Élysée avec des "goodies"

Message subliminal ? Non, une récupération dénoncée à droite, chez Les Républicains, par son secrétaire général Geoffroy Didier.

14 sec

Geoffroy Didier : "Le gaullisme ce n'est pas un gadget, le gaullisme c'est un état d'esprit"

Par Yaël Goosz

Des critiques que l'Élysée balaye, disant assumer "l'héritage gaulliste" dans un quinquennat qui va célébrer, début octobre, les 60 ans de la cinquième République, puis, en 2020, les 50 ans de la mort du Général.

Cela faisait plusieurs semaines que l'équipe com' du Palais de l'Élysée travaillait sur une nouvelle charte graphique, qui devait impérativement être prête pour les Journées européennes du patrimoine, ce samedi. Pourquoi ? Parce que c'est là que sera lancée la boutique de l'Élysée, avec ses produits dérivés, tasses et autres "goodies", sur lesquelles vous verrez donc cette croix de Lorraine, désormais associée au président du "et en même temps" Emmanuel Macron.

Un président mitterrandien pour le pupitre, gaulliste pour ses armoiries. En politique, tout se niche dans les détails.

Enfin, ces armoiries ne sont pas qu'un message politique. À l'heure où les économies sont de rigueur, l'Élysée se cherche des financements alternatifs afin d'aider à la restauration du Palais, qui tombe en décrépitude.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.