Ces deux-là ne s’aiment pas beaucoup et ne s’en cachent pas. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé s’affrontent ce mardi soir en bureau politique sur la question des investitures Les Républicains aux législatives.

Cette bataille dure depuis des semaines. Nicolas Sarkozy veut investir les candidats aux prochaines législatives d’ici le mois de juin, tandis que son rival veut attendre que la primaire de novembre soit passée. Ce dossier sera tranché ce mardi soir lors du bureau politique du parti Les Républicains.

Le maire de Bordeaux n’a pas l’intention de lâcher l’affaire : il ne veut pas que ces investitures soient distribuées par l’actuel patron du parti. Pour parvenir à ses fins, Nicolas Sarkozy devrait proposer d’investir dans un premier temps les quelques 200 candidats sortants ou qui font consensus entre sarkozystes, juppéistes, fillonistes et lemairistes. Les 50 à 80 cas "difficiles" restants pourraient être traités après la primaire.

L'analyse de Carine Bécard du service politique de France Inter.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.