[scald=94085:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Après l'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy, l'écart se réduit sensiblement, surtout au premier tour, mais François Hollande reste nettement en tête, dominant le chef de l'Etat dans un rapport 56/44 au second tour, selon un sondage BVA.

Selon cette enquête pour RTL, la presse régionale et Orange, le candidat socialiste reste en tête au premier tour avec 31% des intentions de vote mais perd trois points depuis janvier.

Crédité de 26%, Nicolas Sarkozy gagne pour sa part un point.

Pour BVA, le duel entre les deux favoris se confirme plus que jamais, Marine Le Pen et François Bayrou donnant tous deux des signes d'essoufflement. La présidente du FN se stabilise à 15% et celui du MoDem à 13% (+1 point).

Le candidat socialiste pâtit vraisemblablement de la poussée de Jean-Luc Mélenchon sur sa gauche, qui gagne un point pour atteindre 9% d'intentions de vote, dit l'institut de sondage.

Toujours selon BVA, l'opération reconquête démarre assez lentement pour Nicolas Sarkozy. Lors de son annonce officielle de candidature mercredi, le chef de l'Etat n'est pas parvenu à convaincre une majorité de téléspectateurs l'ayant suivi: 46% l'ont jugé convaincant, contre 53% pas convaincant.

Néanmoins, il leur est apparu un peu plus convaincant que lors de sa précédente prestation (42% contre 57% à l'époque, soit 4 points de mieux) du 29 janvier dernier.

Ce sondage a été effectué les 15 et 16 février auprès d'un échantillon de 949 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.