Najat Vallaud-Belkacem, la  ministre des Droits des femmes
Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes © REUTERS/Michel Labonne

La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem présente en conseil des ministres un projet de loi en faveur de l'égalité homme-femme. Parmi les réformes envisagées: le congé parental plus justement réparti, la lutte contre les inégalités dans les sphères privées.

La ministre des Droits des femmes affime dans ce texte:

Parce que les inégalités sont présentes partout, nous devons agir partout, 80% des tâches domestiques sont assurées par les femmes, leurs rémunérations sont en moyenne inférieures de 27% à celles des hommes dans le privé, seulement 26% des députés et 14% des maires sont des femmes.

Ce texte prévoit qu'à partir du 1er juillet 2014, les parents pourront bénéficier d'un an de congé parental à leur premier enfant - contre six mois actuellement - à condition que les parents se répartissent ce congé.

Pensions alimentaires impayées

Dans son projet de loi, Najat Vallaud-Belkacem, veut également améliorer le contrôle du versement des pensions alimentaires. Le nombre de pensions alimentaires non versées ou seulement partiellement atteindrait 40%.

Laetitia Saavedra a rencontré des parents en difficulté

Najat Vallaud-Belkacem envisage ainsi le renforcement des sanctions financières pour le parent qui ne paierait pas de pension alimentaire, voire des saisies sur salaires par les Caisses d'allocation familiales (CAF).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.