[scald=216767:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le gouvernement français devra trouver six milliards d'euros de recettes fiscales complémentaires en 2014, a déclaré lundi sur Europe 1 le ministre du Budget, qui a cependant promis une stabilité globale des prélèvements fiscaux.

Il s'agit, a précisé Jérôme Cahuzac, de compenser cinq à six milliards d'euros d'impôts levés en 2013 à titre exceptionnel.

"Si nous ne faisons rien de plus en matière de fiscalité l'année prochaine, il y aurait cinq à six milliards d'euros d'impôts de moins", a-t-il expliqué. "La situation financière de la France (...) ne permet malheureusement pas de nous priver de six milliards d'euros de recettes."

"Il faudra évidemment en 2014 obtenir cette recette", a-t-il ajouté. "Ce qui veut simplement dire que, à tout le moins, la stabilité fiscale impose de trouver six milliards d'euros de recettes supplémentaires."

Emmanuel Jarry

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.