[scald=47311:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le gouvernement est d'accord pour abaisser le seuil de 500.000 euros prévu pour la future contribution "exceptionnelle" des contribuables les plus riches, a déclaré dimanche sa porte-parole, Valérie Pécresse.

Des députés et des sénateurs souhaitent abaisser ce seuil à 250.000 euros dans le cadre des discussions budgétaires.

"Je suis prête à ce que nous abaissions le seuil de la contribution de solidarité à la réduction des déficits", a dit Valérie Pécresse, qui est également ministre du Budget, au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

"À quel niveau ? Le débat parlementaire le dira", a-t-elle ajouté.

La contribution de 3% sur les plus hauts revenus (revenu fiscal de 500.000 euros et plus)` annoncée fin août est d'une forte portée politique à quelques mois de l'élection présidentielle, mais son rendement devait à l'origine être limité à 200 millions d'euros en 2012.

Le Premier ministre François Fillon avait indiqué qu'elle serait en place jusqu'à ce que le déficit public de la France soit ramené à 3% du produit intérieur brut, soit fin 2013 selon les engagements français.

Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.