nouveau recul de la cote de popularité de françois hollande, à 15% selon yougov
nouveau recul de la cote de popularité de françois hollande, à 15% selon yougov © reuters

*Ce n'est pas encore le retour du grand amour entre les Français et leur président, mais c'est un peu "moins pire". Un peu seulement : selon un sondage BVA - Orange pour L'Express, la presse régionale et France Inter, François Hollande recueille désormais 69% d'opinions négatives.**

Quelle opinion avez-vous de François Hollande en tant que président de la République ? Depuis plusieurs mois, on sait que la réponse à cette question n'est pas réjouissante pour l'exécutif français. François Hollande, Jean-Marc Ayrault et le gouvernement battent des records d'impopularité, avec un "pic" récent à 15% d'opinions favorables selon un sondage YouGov.

Selon le dernier baromètre BVA, la situation s'améliore un peu... Juste un peu. François Hollande recueille 29% d'opinions favorables, c'est trois points de plus que le mois dernier. Jean-Marc Ayrault ne fait pas aussi bien : 26% d'opinions favorables, un point de plus qu'en octobre.

Pourquoi une telle défiance des Français ? Décryotage avec Gaël Sliman, directeur général adjoint de BVA.

Le plus inquiétant, ce sont encore les raisons de ce désamour. Pour 72% des personnes interrogées, le gouvernement mène une politique "injuste" ; 83% pensent en plus qu'elle n'est que peu ou pas efficace.

Martine Aubry se rappelle au bon souvenir des Français

Malgré ces chiffres peu réjouissants pour la gauche, il reste des figures populaires au PS. Manuel Valls, en légère baisse (-3 points à 55%) est toujours la personnalité politique préférée des sondés.

Quant à la "star" surprise de ce sondage de novembre, c'est Martine Aubry. Parmi les personnes interrogées, 34% aimeraient qu'elle ait plus d'influence dans la vie politique française. Elle est désormais à égalité avec François Fillon, et à un point à peine derrière Arnaud Montebourg ou François Bayrou.

* Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet les 21 et 22 novembre 2013. Echantillon de 1.113 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.