nicolas sarkozy de retour sur le devant de la scène
nicolas sarkozy de retour sur le devant de la scène © reuters

Le parti espère toujours que ses militants lui permettront de solder les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, soit 11 millions d'euros. Certains donnent beaucoup, d'autres moins. La section du PCF d'Oullins, dans le Rhône, a ainsi envoyé... un euro symbolique.

Le chèque des militants communistes était évidemment accompagné d'une lettre de "soutien" au parti de droite, dont le PCF n'est pas franchement proche. Mais les bienfaiteurs assurent qu'ils sont avant tout "profondément républicains et soucieux du fonctionnement démocratique de notre pays". Ils ont donc "pris la décision de participer au redressement de votre parti".

Comme tous les Français, nous avons appris vos déboires financiers à la suite de l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, sur décision du Conseil Constitutionnel (pourtant essentiellement composé de membres nommés par la droite).

Ce qui fait la force de notre pays, c'est son système de solidarité... dont vous avez ici un échantillon.

Bien entendu, la critique est à peine voilàée dans la suite de la lettre. Elle souligne ainsi qu'il "n'a pas été aisé de rassembler cette somme, les militants communistes ne faisant pas partie de ceux qui ont profité de la crise; aucun n'exerçant dans les milieux de la finance, du CAC 40 ou des produits de luxe".

L'UMP continue sa quête

Cette semaine, le parti a passé la barre symbolique des 5 millions d'euros. La souscription avait été lancée le 4 juillet dernier, juste après l'invalidation des comptes de campagne du candidat Nicolas Sarkozy.

Le point sur le Sarkothon, avec Christophe Mey

"On a franchi cette étape importante des 5 millions d'euros qui vont permettre à l'UMP, de manière plus sereine, d'envisager l'avenir grâce à une mobilisation exceptionnelle sur le terrain", assure le vice-président de l'UMP, Guillaume Peltier..

Il salue une mobilisation "populaire, républicaine et très sarkozyste". Et, désormais, un petit peu communiste.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.