Rien de tel pour resserrer ses troupes à quelques mois des élections municipales. L'UMP va pouvoir régler sa dette grâce à une souscription inédite bouclée en deux mois.

Jean-François Copé en meeting au Touquet
Jean-François Copé en meeting au Touquet © ©PHOTOPQR/VOIX DU NORD / ©PHOTOPQR/VOIX DU NORD

L'UMP est parvenu à récolter 11 millions d'euros depuis le 4 juillet. Cette somme servira à éponger la dette liée à l'invalidation des comptes de campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par le Conseil Constitutionnel.

Plusieurs ténors du parti ont rendu visite aux jeunes Populaires du Nord-Pas de Calais qui organisaient ce week-end leur université d'été au Touquet, un week-end intitulé "campus de la reconquête".

Dans le Pas-de-Calais, le patron de l'UMP Jean-François Copé ne s'est pas fait prier pour annoncer aux militants la nouvelle. "Je suis heureux de vous le dire aujourd'hui, cette fois c'est fait, nous avons atteint les 11 millions d'euros nécessaires" , a-t-il expliqué, remerciant ceux, adhérents ou non de l'UMP qui ont participé à cette souscription. "Ceux qui ne partagent pas nos idées ont voulu dire que la démocratie, c'est une UMP forte, engagée, mobilisée pour des valeurs qui sont celles de la France éternelle ", a-t-il ajouté.

Jean-François Copé a annoncé la fin de la souscription de 11 millions d'euros au Touquet

Sur son compte twitter, Nicolas Sarkozy s'est dit _"ému_ " et _"reconnaissant"_ pour cette souscription nationale. Selon l'UMP, le montant moyen des dons est de 85 euros, pour un maximum légal de 7.500 euros. A l'origine, l'UMP devait rassembler cette somme avant la fin juillet mais le parti a négocié une échéance jusque fin septembre avec les banques. Un poids en moins mais qui ne règle pas les contraintes financières de l'UMP qui doit rembourser 11 millions d'euros par an d'ici 2017. La fin de cette souscription exceptionnelle ne devrait cependant pas mettre fin aux dissensions au sein de l'ancienne majorité présidentielle. La trêve estivale n'a pas effacé les divisions et le parti tente de se remettre en marche alors que se profile une longue campagne électorale jusqu'aux élections municipales de mars. Plusieurs ténors de l'UMP se sont déplacés au Touquet a constaté Stéphane Robert
Les militants de l'UMP ont activement participé au redressement financier et attendent beaucoup de leur parti en retour. **Brice Hortefeux** , vice-président de l'UMP et député européen est **l'invité de [Tous Politique](http://www.franceinter.fr/emission-tous-politiques-brice-hortefeux-0) ce soir** entre 18h10 et 19h. Vous pouvez poser vos questions sur twitter avec le mot-dièse**#TousPol**
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.