[scald=92255:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La campagne présidentielle opposera "valeurs contre valeurs", a déclaré samedi François Bayrou en réponse aux idées exprimées par Nicolas Sarkozy dans Le Figaro Magazine, où il esquisse sa future campagne et met le cap à droite toute.

"C'est valeurs contre valeurs", a dit le président du MoDem en ouverture d'un Forum consacré "au contrat social".

"Les valeurs qui sont les nôtres ne sont pas celles qui sont exposées dans ces déclarations", a-t-il souligné, estimant que Nicolas Sarkozy ouvrait "une campagne électorale qui est en réalité celle de la division des Français."

"Notre projet de société à nous, il porte un nom tout simple, il s'appelle humanisme", a-t-il ajouté.

La gauche mais aussi une partie de la droite critiquent en particulier le projet de référendums sur les chômeurs et les immigrés du président sortant, qui s'est également prononcé contre le mariage gay.

Selon Libération, paru samedi, les proches de François Bayrou rêvent d'un appel en faveur de leur champion de députés UMP choqués par le virage de Nicolas Sarkozy.

Vendredi, l'ex-ministre UMP Philippe Douste-Blazy, qui a récemment rallié François Bayrou, a estimé qu'en se plaçant sur le terrain de "la droite pure et dure", Nicolas Sarkozy apparaît "comme un candidat aux abois".

Gérard Bon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.