[scald=81415:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La cote de popularité de Nicolas Sarkozy chute de sept points à 30% d'opinions positives dans un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur diffusé lundi, son plus bas niveau depuis le début de son mandat.

Pour l'institut, la proposition de "TVA sociale" du chef de l'Etat "semble avoir eu un impact négatif sur son image".

Soixante-cinq pour cent des personnes interrogées disent avoir une opinion négative du chef de l'Etat, contre 58% en décembre. Cinq pour cent ne se prononcent pas.

Selon LH2, la cote de Nicolas Sarkozy régresse nettement auprès de son électorat de référence, c'est-à-dire les retraités (42%, -10 points), les plus de 65 ans (45%, -6 pts), les 50-64 ans (28%, -13 pts), les sympathisants de la droite (60%, -8 pts), notamment ceux de l'UMP (84%, -8 pts).

La cote de popularité du Premier ministre, François Fillon, reste stable à 42% d'opinions positives, "ce qui reste tout de même son score le plus bas depuis son accession à Matignon en 2007", relève LH2. Cinquante-deux pour cent déclarent avoir une opinion négative du chef du gouvernement. Six pour cent ne se prononcent pas.

L'enquête a été réalisée par téléphone les 6 et 7 janvier auprès d'un échantillon de 974 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Sophie Louet, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.