controle de police dans la cité Air bel à Marseille
controle de police dans la cité Air bel à Marseille © Max PPP/Guillaume Ruoppolo

20% de délinquance en moins sur la voix publique, moins 23% pour les cambriolages, moins 30% pour les vols avec violence, etc. Ces chiffres, non encore officiels, cités par La Provence, seraient dus à une présence policière renforcée sur le terrain.

Ces dernières années, c'est pour des faits de violence qu'on parlait le plus souvent de Marseille, des records annuels du nombre de règlements de compte dans les quartiers Nord et des différents plan de sécurité qui ne semblaient toujours pas donner de résultats probant.

En février, à quelques heures de la visite de Manuel Valls venu se féliciter déjà des bons chiffres de la délinquance, le patron de la sécurité publique, Pierre-Marie Bourniquel, avait lui-même essuyé une rafale de kalachnikov sur sa voiture.

Des statistiques policières encore officieuses, citées par La Procvence, confirment la baisse de la délinquance, depuis six mois, dans les rues de la ville. Des résultats que le gouvernement attribue aux moyens déployés à Marseille depuis plus de deux ans : des effectifs policiers supplémentaires et cette fameuse méthode globale qui allie occupation du terrain par les forces de l'ordre et des mesures plus sociales pour les quartiers populaires.

Pour le patron de la sécurité publique de Marseille, c'est aussi le résultat de sa méthode une réorganisation en interne avec davantage de policiers sur le terrain et un travail main dans la main avec les collègues de la police judiciaire.Une méthode illustrée par cette série spectaculaire ces douze braquages survenus depuis la mi-juillet résolus en quelques jours, avec sept interpellations.

Pour autant, la police se garde de tout triomphalisme

S'il y a des progrès incontestables dans la délinquance qui empoisonne le quotidien des marseillais et qui risque de faire fuir les touristes, le trafic de drogue lui reste bien ancré à Marseille, avec son cortège de règlements de comptes meurtriers. Même là aussi la police engrange des résultats comme en témoigne la saisie de six tonnes de cannabis il y a une semaine.

"Même si les chiffres sont bon, et qu'il reste beaucoup à faire, la pente est encourageante" explique Pierre-Marie Bournique. Le directeur départemental de la Sécurité Publique, était l’invité d’Alain Passerel

J’ai voulu qu’on voit les policiers à Marseille, des policiers offensifs

La méthode globale est une bonne idée, mais le taux de chômage est bien trop important

Manuel Valls a salué ces résultats, dus, selon le Premier ministre, à l’engagement de l’Etat et aux moyens supplémentaires mis à disposition de la police et la Gendarmerie.

Triomphalisme douché par Laurent Mucchielli, sociologue au CNRS. Pour le directeur de l’Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux, les statistiques de police en sont pas fiable depuis plusieurs années. Mais il y a bien une tendance, due aux moyens iportants mis en place.

Laurent Mucchielli

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.