Montebourg et le "made in France"
Montebourg et le "made in France" © MaxxPPP / Christophe Morin

La traditionnelle fête, organisée chaque année par Arnaud Montebourg a des couleurs un peu particulière cette année. La fédération de Saône-et-Loire a commandé 300 marinières. A la fête de la rose, le "Made in France" est à l'honneur.

On se souvient que le ministre du Redressement du productif avait posé pour une photo avec ce T-Shirt marin fabriqué en France. Arrêtons nous justement sur cette mention "Made in France" dont tout le monde parle. Cette semaine on a découvert un rapport du Centre d'études prospectives et d'informations internationales, qui nous apprend quesi on décidait de consommer uniquement français, cela coûterait entre 100 et 300 euros de plus chaque mois aux français .El Mouhoub Mouhoud est économiste, professeur à l'université Paris Dauphine. Il était l'invité du journal de 13h.

S'il fallait absolument tout fabriquer en France, il y aurait un surcoût qui serait dommageable pour la compétitivité industrielle et pour l'ensemble des biens de consommation.

Claude Bartolone invité d'honneur

La fête est le coup d'envoi de l'université d'été du PS à La Rochelle, qui ouvrira le 23 août. L'invité vedette de cette 41e édition est le président de l'Assemblée nationale . M. Montebourg, sur ses terres électorales est bien sûr de la fête. Selon Claude Bartolone :

Cette rentrée est capitale dans ce quinquennat. Les dossiers importants que sont retraites, budget, projet de loi de financement de la sécurité sociale. Il va falloir réformer, sans étouffer ce début de croissance.

Ségolène Royal (2006), Manuel Valls (2007), Benoît Hamon (2009) ou encore M. Montebourg (qui s'était auto-invité en 2011) ont précédé Claude Bartolone.

Les deux hommes sont arrivés décontractés, en chemise estivale, manches retroussées. Ils ont passé le message de l'unité derrière François Hollande.

Le résumé de la journée avec Carine Bécard

Mélenchon concentre les critiques

Le Parti socialiste a souhaitéque le Parti communiste français se dissocie des "outrances" de Jean-Luc Mélenchon , qui juge que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls est "contaminé" par les idées de la dirigeante du Front national Marine Le Pen. Dans un communiqué, le PS se montre très critique : .

Peut-être veut-il tenter d'empêcher l'unité de la gauche si nécessaire face à la montée de l'extrême-droite, et à celle que nous appelons de nos voeux pour les municipales.

Même son de cloche pour Claude Bartolone :

Quelques soient les différences qui existent entre les différents partis de gauche, ce n'est que dans le rassemblement des socialistes, de la gauche et des écologistes que l'on réussira à faire reculer la droite et à établir un rapport de force avec le capitalisme financier.

le ps estime que le parti communiste doit se dissocier des "outrances" de jean-luc mélenchon
le ps estime que le parti communiste doit se dissocier des "outrances" de jean-luc mélenchon © reuters

Cette passe d'armes avec Jean-Luc Mélenchon intervient alors que François Hollande souhaite que le PS puisse s'allier au PC afin de maximiser les chances de la gauche de remporter les élections municipales de 2014.

Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, Jean-Luc Mélenchon juge que Manuel Valls a instrumentalisé la question du port du voile islamique en France . Il prend aussi le parti de la ministre de la Justice Christiane Taubira dans le bras de fer qui l'oppose au ministre de l'Intérieur sur la réforme pénale.

__

__

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.