[scald=86975:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Près de huit personnes sur dix estiment que la fiscalité française est injuste, selon un sondage Viavoice pour BPCE, Les Echos et France Info publié jeudi.

L'argument de la "justice fiscale" est utilisé par les responsables politiques de tous bords, et notamment par le candidat socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande, qui présente son programme ce jeudi.

Selon ce sondage, 79% des sondés estiment que la fiscalité française est injuste, dont 37% "très injuste", 15% la trouvant juste.

Le sondage a été réalisé les 19 et 20 janvier auprès d'un échantillon de 1.007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.