La politique par tous les moyens, faire feu de tout bois, c'est le sens des campagnes que lance en ce moment tous azimuts la France Insoumise.

La politique par tous les moyens, faire feu de tout bois, c'est le sens des campagnes que lance en ce moment tous azimuts la France Insoumise.
La politique par tous les moyens, faire feu de tout bois, c'est le sens des campagnes que lance en ce moment tous azimuts la France Insoumise. © Radio France / Laurence Peuron

Mercredi dans la Somme le député Francois Ruffin est allé mobiliser les colères des usagers de lignes de train appelées à disparaître tandis qu'à Paris une équipe d'Insoumis s'est attaquée à un bailleur social accusé de louer des logements où il gèle faute d'isolation. L'idée, c'est d'utiliser les colères quotidiennes des gens pour les amener à militer politiquement.

Ils sont une vingtaine, couverture sur les épaules moufles et pancartes aux mains, des locataires à très petits revenus d'un immeuble qui appartient à Paris Habitat. Une action méthode Alinsky comme on l'appelle menée par William Martinet de la France  Insoumise.

En travaux pratiques, le porte à porte. Quelques jours plus tard,  l'action avec invasion de l'agence du bailleur social. CEtte fois-ci, c'est raté. car quelqu'un a prévenu. La décision est prise d'envahir l'agence d'un quartier voisin. Bilan de l'action pour les locataires  : la promesse d'un rendez vous, pour les militants celle d'un début d'insoumission. Et pour la petite histoire, à Chicago dans les années 50 pour se faire entendre, ce n'était pas des chants de Noël mais des lâchers de rats.

1 min

E Action FI VS Paris habitat

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.