la france renonce pour l'instant à livrer un mistral à la russie
la france renonce pour l'instant à livrer un mistral à la russie © reuters

La France a annoncé mardi qu'elle reportait "jusqu'à nouvel ordre" la livraison du premier porte-hélicoptères Mistral à la Russie, en raison de la dégradation de la situation dans l'est de l'Ukraine.

L'information avait été d'abord communiquée à Moscou, d'où peut-être la réaction modérée de la Russie. Selon le vice-ministre russe de la Défense, Iouri Borissov :

Nous allons attendre avec patience la livraison. La Russie ne va pas pour l'instant poursuivre en justice la France

La situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permet toujours pas la livraison du premier bâtiment

Pour la Présidence française :

Nous sommes pour le respect des contrats signés mais la France doit aussi tenir compte des circonstances exceptionnelles liées à la dégradation de la situation en Ukraine.

François Hollande a répété à plusieurs reprises que le cessez-le-feu devait être "entièrement respecté" en Ukraine, avant que Paris ne procède à la livraison du premier navire. .

Les autorités françaises avaient annoncé qu'elles prendraient leur décision avant la fin novembre. L'entreprise avait besoin de connaître la position de l'Etat quant à l'autorisation ou non de livrer le bâtiment.

Un refus de livrer les deux navires Mistral commandés par la Russie, dont la vente représente un montant d'1,2 milliard d'euros, pourrait obliger la France à dédommager Moscou au-delà d'une date-butoir pour l'instant tenue secrète.

Le premier Bâiment de Projection et de Commandement, le Vladivostok, devait initialement être livré en octobre et 400 marins russes ont été formés depuis le 30 juin à sa manoeuvre dans le port de Saint-Nazaire, mais l'entraînement est désormais terminé. Une source militaire citée mardi par l'agence Interfax a fait savoir que la Russie prendrait d'ici une semaine une décision quant à un éventuel rapatriement de ses équipages.

Selon le vice-Premier ministre russe, le deuxième porte-hélicoptère, le Sébastopol, dont la livraison est prévue pour la fin 2015, devait être mis à l'eau à la mi-novembre.

La France suspend la livraison du Mistral à la Russie
La France suspend la livraison du Mistral à la Russie © IDÉ
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.