Anne Hidalgo et Christophe Najdovski
Anne Hidalgo et Christophe Najdovski © MaxPPP/Christophe Petit Tesson

Les Verts et le PS parisien sont parvenus lundi à un accord pour fusionner leurs listes.

L'accord, conclu à la mi-journée, prévoit d'attribuer 18 postes de conseiller de Paris à EELV qui compte actuellement neuf conseillers de Paris.

Alors que la situation entre les Verts et le PS s'était tendue des derniers mois, un accord programmatique qui précise les projets que le PS et EELV entendent porter ensemble et notamment en cas de pic de pollution a été trouvé, semble-t-il sans difficuulté.

"Je suis satisfait de voir que l'écologie est de retour à Paris et qu'elle est présente dans les projets que je vais porter avec Anne Hidalgo", s'est félicité le chef de file parisien d'EELV Christophe Najdovski, déjà adjoint dans l'exécutif municipal sortant.

Le reportage de Sylain Tronchet

Se vantant pour sa part d'avoir fait "l'union avec le centre dès le premier tour", Nathalie Kosciusko-Morizet a dénoncé un accord "pour obtenir une poignée de postes", "dans la pire tradition des combines politiciennes". Elle a appelé les électeurs soucieux d'écologie à voter pour "l'alternance".

Pourtant, des discussions sont bel et bien engagées dans certains arrondissements entre les listes soutenues par NKM et des listes dissidentes ou divers droite.

Les candidats ont jusqu'à 18H00 mardi pour déposer auprès de la préfecture leurs listes fusionnées.

Paris IDE
Paris IDE © ide
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.