[scald=34905:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Une majorité des Français (53% contre 37%) souhaitent que la gauche gagne la présidentielle et François Hollande apparaît comme le meilleur prétendant, selon un sondage Viavoice pour Libération.

Selon cette enquête, à paraître lundi, dans laquelle les sondés sont invités à dire s'ils souhaitent ou non que chacune des personnalités citées soit élue à la présidence de la République, 47% des Français disent souhaiter une victoire de François Hollande, et 39% de Martine Aubry.

Tous les deux devancent ainsi nettement Nicolas Sarkozy, dont 29% des Français souhaitent la réélection. François Bayrou, président du MoDem apparaît en quatrième position (25%) devant Ségolène Royal (22%).

Pour Marine Le Pen, présidente du Front national, le souhait de victoire est de 17% et de 14% pour l'écologiste Eva Joly.

Les souhaits en faveur de la gauche s'expliquent notamment parce que la gauche bénéficie d'un capital de confiance en matière de justice sociale: les Français font davantage confiance à la gauche, si elle était au pouvoir, pour réduire les inégalités (62%, contre 16% en faveur de la droite).

En revanche, face à la dette publique, la gauche n'apparaît pas plus convaincante que la droite: seulement un tiers des Français (34%) font confiance à la gauche pour réduire la dette de l'Etat, un tiers à la droite (35%) et 31% ne font confiance ni à la gauche, ni à la droite, ou ne se prononcent pas.

Enfin, l'Elysée peine à concrétiser une forte reconquête de l'opinion. La popularité de Nicolas Sarkozy s'établit à 36%, soit une progression de deux points par rapport au résultat obtenu en juillet.

Ce sondage a été réalisé les 18 et 19 août auprès d'un échantillon de 1.003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Jean-Philippe Lefief

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.