[scald=38347:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Soixante-dix-huit pour cent des Français approuvent le projet de "règle d'or" constitutionnelle visant à faciliter le redressement des finances publiques, selon un sondage Ifop pour Paris Match diffusé mardi.

Dans un sondage CSA diffusé le 25 août, 60% des personnes interrogées approuvaient l'idée défendue par Nicolas Sarkozy,

Dans l'enquête Ifop, l'adhésion à ce projet concerne une large majorité, quelle que soit la proximité partisane, malgré des nuances (82% des sympathisants de droite et 74% des sympathisants de gauche).

Elle est en outre franche, puisque plus de quatre interviewés sur dix l'approuvent "tout à fait".

Si pour presque trois interviewés sur quatre (73%) l'ampleur de la dette et des déficits publics rend essentielle l'inscription de cette règle d'or dans la Constitution, une très large majorité de Français (86%) estime que le budget de l'Etat continuera d'être en déficit dans les prochaines années.

Ce pronostic est le même, quelle que soit la proximité partisane (89% des sympathisants de gauche ne croient pas en l'effectivité de la règle, de même que 81% des proches de la droite).

Ce sondage a été effectué du 25 au 26 août auprès d'un échantillon de 955 personnes.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.