ségolène royal veut un ministère de l'écologie "exemplaire"
ségolène royal veut un ministère de l'écologie "exemplaire" © reuters

Le célèbre herbicide de la multinationale Monsanto disparaîtra des rayons des jardinneries en janvier 2016. Ségolène Royal a annoncé vouloir stopper la vente d'herbicides aux particuliers, le Roundup est classé "cancérogène probable".

La ministre de l'Écologie s'attaque au géant Monsanto, elle a annoncé vouloir stopper la vente en libre service dans les jardinneries des désherbants comme le Roundup. Une décision qui s'appliquera dès janvier 2016, dans le cadre de la loi de transition énergétique.

La France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides

Ségolène Royal entend lutter contre les effets néfastes des pesticides. Le Roundup, qui contient du glyphosate, a été classé par le centre international de recherche sur le cancer comme "probablement cancérologue".

Les professionnels pas concernés

Le Roundup est le premier désherbant utilisé par les jardinniers amateurs en France. Dangereux pour la santé, il sera retiré des étals et la vente ne pourra se faire que "par l'intermédiaire d'un vendeur certifié". Mais l'usage professionnel du glyphosate n'est pas concerné par cette annonce. Les agriculteurs en utilisent chaque année en France 8 500 tonnes.

Monsanto crie au scandale

Le Roundup représente 40% du chiffre d'affaire global de l'entreprise Monsanto. Le géant américain par la voix de son directeur en France, Yann Fichet, dit ne pas comprendre la stigmatisation de son entreprise.

49 sec

À Monsanto, Yann Fichet est très surpris par la décision de Ségolène Royal

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.