A 10 jours du scrutin - électronique - pour la présidence de l'UMP, il était temps de s'en inquiéter : le site internet va-t-il résister? Résister techniquement d'abord. Est-ce que plusieurs centaines ou milliers de militants pourront voter en même temps? Résister aux attaques de pirates, ensuite. Autrement dit, est-ce un site suffisamment protégé? Un expert indépendant vient tout juste d'être nommé par la Haute Autorité à l'UMP. Sa mission : se hâter de tout tester ! Reste un problème. Si l'audit révèle qu'un "bug" est probable le 29 novembre prochain, comment tout changer en une semaine à peine? Les codes électroniques, dont aura besoin chaque militant pour voter, ont déjà été envoyés par courrier. Ce qui fait dire à l'équipe de Bruno Le Maire, que si un dysfonctionnement est découvert, tout sera fait à l'UMP pour que jamais personne n'en sache rien !

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.