Plus d'un mois après les attentats de Paris, l'effet unité nationale du 11 janvier semble s'épuiser. François Hollande retombe à 26% de popularité, selon notre baromètre politique réalisé par Odoxa pour France Inter, l'Express et la Presse régionale.

Les deux têtes de l'éxecutif retrouvent presque leurs niveaux de décembre, après les poussées observées en janvier. La popularité du Président chute de cinq points en un mois. Même dégringolade pour celle de son Premier ministre, en pleine polémique sur le 49-3. Elle recule de six points, mais Manuel Valls se maintient quand même à 47% d'opinions favorables, soit presque deux fois plus que celle de François Hollande.

La popularité de François Hollande chute de cinq points en un mois avec 26% d'opinions favorables
La popularité de François Hollande chute de cinq points en un mois avec 26% d'opinions favorables © Radio France / Odoxa

Alain Juppé, le politique préféré des Français

Notre baromètre politique montre un retour à la normale, avec une baisse quasi généralisée de toutes les personnalités politiques, alors qu’elles avaient globalement profité le mois dernier du climat d’union nationale. Alain Juppé tire son épingle du jeu et est plus que jamais la personnalité politique préférée des Français avec 49% d’adhésion. Il devance désormais de 13 points son dauphin, François Bayrou (36%) et pulvérise son grand rival à droite, Nicolas Sarkozy qui est à 33%. A noter que ce dernier lui est préféré par les sympathisants de droite en général. Or, ce sont eux qui voteront pour la primaire de l’UMP.

Finalement, quasiment toutes les personnalités, de droite comme de gauche, testées dans notre sondage, en prennent pour leur grade, explique Gaël Sliman, le président d'Odexa.

L’emploi reste la préoccupation numéro 1

Notre sondage confirme l’échec de la conférence de presse du Président de la République au cours de laquelle François Hollande a à peine évoqué le chômage. Or, l’emploi reste la priorité numéro 1 des Français, selon notre baromètre (47%) largement devant le pouvoir d’achat (17%). Le Président n’a pas réussi à leur démontrer que son efficacité en matière sécuritaire, pouvait être transposée à la lutte contre le chômage, selonGaël Sliman, le président d'Odexa.

François Hollande a donné le sentiment aux Français qu'il oubliait beaucoup l'emploi

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | Pour lire l'intégralité de notre baromètre politique

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.