Le thème musical de l'"Ode à la joie", final de la Neuvième symphonie de Beethoven, est l'hymne officiel de l'Union européenne. Que représente cette oeuvre ? En quoi symbolise-t-elle l'idéal européen ? Nous avons posé ces questions à François-Frédéric Guy, pianiste et spécialiste de Beethoven.

Le pianiste François-Frédéric Guy nous explique l'hymne européen, dans les studios de France Inter.
Le pianiste François-Frédéric Guy nous explique l'hymne européen, dans les studios de France Inter. © Radio France / France Inter

Quand on en arrive à Ludwig van Beethoven, c'est lui l'homme de la situation. Le pianiste François-Frédéric Guy a enregistré les 32 sonates du compositeur allemand, qu'il donne en concert depuis 2008. Il a également joué l'intégrale de ses concertos pour piano et orchestre de avec l’Orchestre philharmonique de Radio France, sous la direction de Philippe Jordan. En clair : François-Frédéric Guy s'y connaît, et, comme nous l'avons constaté dans les studios de France Inter, il a beaucoup de choses à dire sur l'hymne européen.

"Pas besoin d'être musicien"

L'hymne officiel de l'Union européenne est un arrangement du final de la Neuvième symphonie, écrite en 1823 par Ludwig van Beethoven. Un choix évident, si l'on en croit François-Frédéric Guy, rien que sur le plan musical : "Cette oeuvre a la simplicité de l’évidence. On n’a pas besoin d’être musicien, on n’a pas besoin de jouer la musique pour qu’elle nous touche." 

L'hymne européen n'a pas de paroles, contrairement au final de la Neuvième symphonie, qui met en musique l'"Ode à la joie", un poème écrit en 1785 par Friedrich von Schiller, dont sont tirés ces vers (traduits en français) : "Tes charmes assemblent / Ce que, sévèrement, les coutumes divisent / Tous les humains deviennent frères / lorsque se déploie ton aile douce".

Selon François-Frédéric Guy, au-delà de la musique, les mots de Schiller symbolise eux-aussi l'idéal européen : "Cette communauté, cette fraternité... c'est ça aussi l'idéal européen : des pays qui n'ont pas cessé de se faire la guerre et qui, après un dernier conflit terrifiant, se disent  'Non, on ne peut plus. Il faut qu'on se rassemble sur l'idée d'être ensemble. On a nos différences, mais on va ensemble dans une même direction.'"

Le thème musical de l'"Ode à la joie" a été choisi comme hymne par le Conseil de l'Europe en 1972. Les chefs d'État et de gouvernement l'ont adopté comme hymne officiel de l'Union européenne en 1985.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.