[scald=40891:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Laurence Vichnievsky a démissionné de sa fonction de porte-parole d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), annonce lundi Paris Match sur son site internet.

Lors de l'université d'été du mouvement écologiste, en août, la conseillère régionale de Provence-Alpes-Côte d'Azur s'était attiré les critiques d'Eva Joly, candidate d'EELV à l'élection présidentielle, et de Cécile Duflot, secrétaire nationale d'EELV, pour avoir critiqué plusieurs points de son programme.

Elle avait appelé à revoir le projet électoral en matière de réduction des déficits et avait jugé impossible un retour à 60 ans pour l'âge légal de départ à la retraite.

"Cette fonction m'est apparue incompatible avec ma liberté de parole, à laquelle je suis très attachée. Les positions économiques du mouvement relèvent pour moi d'un certain irréalisme", explique la magistrate à Paris Match.

Elle précise avoir adressé un courrier à Cécile Duflot pour s'en expliquer. Laurence Vichnievsky était porte-parole d'EELV depuis juin 2011.

Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.