[scald=83705:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le "bouclier fiscal" a été un échec pour la majorité actuelle en terme d'image, estime l'ancien ministre UMP de l'Intérieur, Brice Hortefeux, un proche de Nicolas Sarkozy.

Sous la pression de la crise et de l'opinion publique, le gouvernement a fait supprimer en juillet dernier le "bouclier fiscal" qui avait été renforcé en juillet 2007 afin de plafonner l'imposition à 50% des revenus.

Ce dispositif était vivement critiqué par l'opposition, qui le qualifiait "de cadeau fait aux riches", mais également par un partie de la majorité.

"Nous avons perdu le combat sur le 'bouclier fiscal'", a dit lundi Brice Hortefeux lors d'une rencontre avec la presse parlementaire. "Le 'bouclier fiscal' a été un échec en terme de communication", a-t-il ajouté.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.