A une semaine de l'ultime debat de la présidentielle, le CSA chamboule l'organisation de la rencontre et exiget la parité parmi les présentateurs de la soirée sur TF1 et France 2

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront mercredi 3 mai pour l'ultime débat avant le second tour de la présidentielle
Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront mercredi 3 mai pour l'ultime débat avant le second tour de la présidentielle © AFP / Montage photo précédent débat présidentiel

La demande du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) d'un duo mixte pour présenter, ce mercredi 3 mai, le débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron a été confirmée : cet affrontement politique sera bien animé par une femme et un homme.

Initialement prévu avec Gilles Bouleau, pour TF1, et David Pujadas pour France 2, il a finalement été décidé, lors d'une réunion ce mardi entre Olivier Schrameck, président du CSA, Sylvie Pierre Brossolette, en charge des questions de parité au sein de l'instance, et Catherine Nayl et Michel Field, patrons de l'info des deux chaînes, que ce seront les deux responsables des services politiques qui s'y colleraient : respectivement Christophe Jakybyszyn et Nathalie Saint-Cricq.

La parité, pas dans les prérogatives du CSA

En temps normal, le CSA n'intervient pas dans l'organisation des débats. Mais la rencontre entre le premier et le second tour de l'élection présidentielle reste une exception, quitte à chambouler toute la préparation des chaînes. Tout était en effet déjà calé : les spots de promotions avec les deux animateurs stars du 20h tournaient déjà sur les antennes et ils sont désormais caduques.

L'ultime débat d'entre-deux-tours sera multidiffusé sur TF1, France 2, mais aussi les chaînes d'infos et les radios qui le souhaitent. Il débutera à 21h et doit durer près de 2h30.

Un tirage au sort a déterminé mardi que Marine Le Pen ouvrirait le débat et que la conclusion reviendrait à Emmanuel Macron. Toujours par tirage au sort, Marine Le Pen sera placée à gauche de l'écran et Emmanuel Macron à droite.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.