Marine Le Pen refuse de présenter aux juges
Marine Le Pen refuse de présenter aux juges © MaxPPP

Avec 29,5% d’intentions de vote, le Front national est donné vainqueur du premier tour des élections régionales qui se tiennent dimanche, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria réalisé pour France Inter et France 2.

Alors que le premier tour des élections régionales se tiendra ce dimanche 6 novembre, un sondage Ipsos/Sopra Steria réalisé pour France Inter et France 2 donne le Front national vainqueur du scrutin. Ainsi, parmi les sondés certains d’aller voter, 29,5% d’entre eux considèrent que les listes du Front national ont le plus de chances d’emporter leur vote. C’est 0,5% de moins que sur la période du 20 au 29 novembre

> Consulter l’intégralité du sondage

Les listes du Front national ne sont pas les seules à accuser un léger recul, puisque les listes LR/UDI/Modem, Union populaire républicaine et Front de gauche connaissent elles aussi une baisse de 0.5% en termes d’intentions de vote. Les listes du parti emmené par Marine Le Pen, malgré ce recul, devance celles de LR/UDI/MoDem (28,5%), et celle du PS/PRG (23%), qui gagne 1% d’intention de vote supplémentaire sur la période.

Les listes EELV récupèrent 7%

Loin derrière eux, les listes d’Extrême gauche et Divers Gauche se maintiennent à 1% d’intentions de vote, tandis que le Front de gauche en recueille 4%, devant Debout la France (3,5%) mais derrière les listes EELV et affiliés, qui gagnent 1% et recueille sur la période 7% d’intentions de vote.

Réalisé avec la méthode des quotas pour chaque échantillon régional : sexe, âge, profession de la personne de référence, département, catégorie d’agglomération. Echantillon : 8.053 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française inscrite sur les listes électorales. 600 personnes ont été interrogées pour chacune des 13 régions (800 en Ile-de-France). Les résultats nationaux tiennent compte du poids démographique de chaque région.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.