[scald=46135:sdl_editor_representation]ATHÈNES (Reuters) - Le gouvernement grec réuni mercredi a adopté des mesures d'austérité renforcées, comprenant une baisse des retraites, une prorogation de la taxe immobilière et une baisse de salaire pour plusieurs milliers de fonctionnaires, a-t-on appris mercredi de source autorisée.

Les pensions supérieures à 1.200 euros par mois seront réduites de 20%. En outre, les retraites versées aux fonctionnaires étant partis en retraite avant 55 ans seront réduites, explique-t-on sous le sceau de l'anonymat.

"Nous avons essayé de trouver les mesures les plus justes possibles", fait-on valoir.

Le gouvernement va aussi prolonger, au moins jusqu'en 2014, la nouvelle taxe sur l'immobilier qui devait à l'origine expirer l'an prochain.

Par ailleurs, 30.000 fonctionnaires seront mis "en réserve" , précise-t-on, ce qui veut dire qu'il leur sera versé 60% de leur salaire et qu'ils auront 12 mois pour trouver un nouvel emploi dans le secteur public, sous peine de perdre leur emploi.

Georges Georgiopoulis et Michael Winfrey, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Catherine Monin

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.