[scald=204241:sdl_editor_representation]JERUSALEM (Reuters) - Le Likoud-Beitenou (droite) du Premier ministre israélien est en tête des législatives de mardi, mais les formations de centre gauche réalisent une percée inattendue qui pourrait compliquer la formation de la prochaine coalition gouvernementale, selon les sondages réalisés à la sortie des urnes.

Trois enquêtes effectuées pour la télévision créditent le mouvement de Benjamin Netanyahu de 31 des 120 sièges de la Knesset.

Le nouveau parti centriste Yesh Atid arriverait quant à lui en deuxième position devant le Parti travailliste (gauche) et le Foyer juif (extrême droite).

Ari Rabinovitch, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.