[scald=22297:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le Parlement français a procédé mercredi à un vote conforme sur le projet de loi dite "règle d'or" qui prévoit d'inscrire l'équilibre des finances publiques dans la Constitution, une première étape.

Les groupes UMP et du Nouveau centre (NC) ont voté le texte tel qu'adopté lundi par le Sénat. Tout texte modifiant la Constitution doit d'abord être adopté dans les mêmes termes par l'Assemblée et le Sénat.

L'opposition a voté contre ce texte qui doit être maintenant être soumis pour son adoption définitive soit à référendum - ce qui est peu probable - soit au Parlement réuni en Congrès où la majorité requise est des trois cinquièmes des suffrages exprimés.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.