Le président de la métropole niçoise a apporté son soutien au premier ministre Benjamin Netanyahu après la résolution de l'Onu condamnant la politique de colonisation.

Un voyage de Christian 'Estrosi en Israël suscite la controverse
Un voyage de Christian 'Estrosi en Israël suscite la controverse © Maxppp / Nice Matin/Jean-François Ottonello

Le voyage de cinq jours que Christian Estrosi vient de faire Israël, au cour duquel il a apporté son soutien au premier ministre Benjamin Netanyahu après la résolution de l'Onu qui a réclamé, pour la première fois depuis 1979, l'arrêt de la colonisation dans les territoires palestiniens, suscite la controverse et les critiques, notamment de l'opposition municipale. Car c'est en tant que président de la métropole Nice Côte d'Azur que l'élu Les Républicains a effectué ce déplacement. Et c'est de la part de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qu'il a annoncé un don de 50.000 euros pour un projet de reforestation dans les territoires annexés.

Pour le chef de file de l'opposition municipale à Nice, le socialiste Patrick Allemand, rien ne peut justifier que ce soit la métropole qui prenne en charge un voyage de soutien à benjamin Netanyahu.

Selon Christophe Castaner "ce voyage et cette annonce constituent du clientélisme pur" et il regrette que Christian Estrosi "conteste l'existence de la Palestine" quand la France porte "la position de l'équilibre". Le chef de file des socialistes lors des dernières régionales explique "que Michel Vauzelle se allait également en Palestine lorsqu'ils allait en voyage en Israël" .

La métropole Nice Côte d'Azur a réagi en déclarant que "le déplacement, préparé depuis plus d'un mois, était inscrit au programme depuis le début d'année"..

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.