Avec une semaine d'avance, les Français de l'étranger ont largement voté en faveur de la République en Marche lors du premier tour des législatives, écrasant les députés sortants.

Les candidats investis par la République en Marche ont largement devancés les députés sortants des circonscriptions des Français de l'étranger au premier tour des législatives.
Les candidats investis par la République en Marche ont largement devancés les députés sortants des circonscriptions des Français de l'étranger au premier tour des législatives. © AFP / Bertrand Guay/

La République en Marche (REM) semble bien parti pour remporter la plupart des onze circonscriptions des Français de l'étranger, qui ont voté ce week-end, avec une semaine d''avance, pour le premier tour des élections législatives.

Les députés sortants largement distancés

A l'exception de la 9e circonscription, la REM, le mouvement d'Emmanuel Macron, arrive en tête dans chacune des onze circonscriptions, . En raison de la forte abstention (80,9%), certains candidats, bien que crédités de plus de 50% des voix dès le premier tour, ne seront élus qu'au second, second le code électoral qui demande d'obtenir au moins 12,5% des inscrits au premier tour pour être qualifié et/ou élu.

Les députés sortants ont quasiment tous été largement distancés et font les frais de la dynamique de la REM. De quoi donner des sueurs froides aux quelque 350 sortants qui briguent un nouveau mandat dimanche.

Les candidats socialistes et LR sortent en particulier très affaiblis du vote. Des députés sortants comme l'ancienne secrétaire d'État socialiste Axelle Lemaire (9,83%, Europe du Nord) ou l'ancien ministre Les Républicains Frédéric Lefebvre (14,53%, Amérique du Nord), arrivent très loin derrière leurs concurrents de La République en Marche ! qui frôlent les 60%.

Lors du scrutin de 2012, premier du genre puisque les députés des Français de l'étranger sont nés de la réforme constitutionnelle de 2008, le PS avait conquis plus de la moitié des sièges.

Près de 1,3 million de Français de l'étranger étaient appelés aux urnes, ou à voter par correspondance, samedi et dimanche pour le premier tour de ces législatives, une semaine avant le vote en France, pour élire 11 députés sur les 577.

Le second tour se tiendra pour les Français de l'étranger les 16 et 17 juin, juste avant le scrutin en métropole (18 juin).

ALLER PLUS LOIN ►► Législatives : La République en Marche toujours largement en tête (sondage)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.