Une déléguée syndicale de Whirlpool Amiens est investie comme candidate suppléante de l'ancienne secrétaire d'État Barbara Pompili, sous les couleurs d'Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron s'était rendu dans l'usine de Whirlpool à Amiens, le 26 avril dernier
Emmanuel Macron s'était rendu dans l'usine de Whirlpool à Amiens, le 26 avril dernier © AFP / Eric FEFERBERG

L'étonnement autour des investitures de La République En Marche ! ne s'arrête pas à Cédric Villany, le mathématicien récompensé en 2010 de la médaille Fields (l'équivalent du prix Nobel), à la torera Marie Sara ou encore à Gaspard Gantzer, le conseiller de François Hollande.

Parmi les suppléants des candidats investis se cachent aussi quelques surprises, à l'instar de Cécile Delpirou, qui secondera l'ancienne secrétaire d'État à la biodiversité Barbara Pompili, en cas de victoire de celle dans la circonscription de la Somme où elle est candidate.

Cécile Delpirou, c'est une déléguée CFE CGC de Whirlpool Amiens, dont les salariés, en grève pour protester contre la délocalisation de l'usine en Pologne, avaient reçu la visite d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen le 26 avril dernier, pendant la campagne de l'entre-deux tours. Une visite qui a pesé dans la décision de Cécile Delpirou de s'investir politiquement sous les couleurs du président élu. Elle l'explique au micro de Bruce de Galzain.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.