Patrick Balkany
Patrick Balkany © ©Christophe Petit Tesson/MAXPPP / ©Christophe Petit Tesson/MAXPPP

... pour blanchiment de fraude fiscale. Le parquet de Paris a ouvert cette enquête. Elle fait suite à une audition le 23 octobre par les juges financiers de l'ancien élu RPR Didier Schuller, qui leur avait remis des documents.

Ces documents portent sur la procédure qui avait valu à Didier Schuller une condamnation dans l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine. Patrick Balkany avait alors été relaxé.

L'enquête vise l'important patrimoine des époux Balkany qui sont suspectés d'avoir dissimulé, depuis de longues années, une partie de leurs avoirs au fisc, écrit Le Monde, qui a révélé vendredi l'information.

Si cette affaire ancienne sort maintenant, c'est que leur ancien ami Didier Schuller a livré fin octobre aux juges anticorruption Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire des éléments sur la possible fortune, cachée dans des paradis fiscaux, de Patrick Balkany, aprés avoir raconté dans un livre "French corruption", diverses turpitudes survenues dans les Hauts de Seine.

Je ne suis pas le vengeur masqué", je m'intéresse au sort des habitants de Clichy

Didier Schuller avec Benoit Collombat

Didier Schuller avait été condamné en 2007 à trois ans de prison pour les malversations à l'OPDHLM mais Patrick Balkany, proche de l'ancien président Nicolas Sarkozy, avait bénéficié d'un non-lieu, ce que le premier avait jugé injuste.

Sur quoi porte l'enquête ? Elements de réponse avec Sara Ghibaudo

Ces accusations sont en partie fondées sur des documents légaux, que la justice avait en sa possession, ce qui fait dire à Didier Schuller que Patrick Balkany a été "protégé". L'ancien élu, âgé de 66 ans, est parti à la conquête de la mairie de Clichy-la-Garenne, ville voisine de Levallois-Perret, pour les municipales de 2014. Or, Patrick Balkany soutient Rémi Muzeau, le candidat UMP.

L'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), créé le 25 octobre, a été chargé des investigations. L'enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.