[scald=92487:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La campagne pour l'élection présidentielle a réellement commencé pour les Français, qui sont 38% à estimer en février qu'elle est proche de leurs préoccupations, soit 10 points de plus qu'en janvier, selon le baromètre OpinionWay-Fiducial pour La Croix.

Cette perception positive de la campagne atteint 50% chez les sympathisants de l'UMP et 56% dans le camp des socialistes.

Le candidat socialiste François Hollande et Nicolas Sarkozy se détachent des autres candidats et sont au coude à coude : 24% des Français estiment que le premier propose les meilleures solutions tandis que le second est crédité de 23%. Le centriste François Bayrou se maintient à un niveau haut avec 19%.

Vingt-sept pc des Français estiment toutefois qu'aucun des candidats ne propose de bonnes solutions, un pourcentage qui atteint 34% dans les milieux populaires.

L'emploi reste la préoccupation prioritaire pour 53% des Français, devant l'inflation (39%), le remboursement des soins (37%), les retraites (35%) et l'accès au marché du travail des jeunes, qui est prioritaire pour 34% des Français.

Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.346 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus du 6 au 8 février 2012.

Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.