[scald=64071:sdl_editor_representation]OAKLAND, Californie (Reuters) - La police d'Oakland est intervenue lundi à l'aube pour démanteler un campement installé par des militants anti-Wall Street et interpeller une douzaine de ses occupants, rapportent des témoins.

Les manifestants avaient rejeté vendredi un appel à lever leur camp de toile après plusieurs échauffourées avec les forces de l'ordre au cours des dernières semaines.

Le mouvement d'Oakland, inspiré par le mouvement "Occupy Wall Street" à New York qui a depuis le mois de septembre essaimé dans de nombreuses villes américaines, entend dénoncer les inégalités sociales et la cupidité des banques et des marchés financiers.

Les policiers, agissant sur ordre de la municipalité, ont mis en place des barrières autour du lieu occupé par les protestataires. Environ 200 d'entre eux se sont rassemblés dans les rues en scandant "Honte" à l'adresse des forces de l'ordre.

Daniel Levine et Noel Randewich; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.