l'ump contre un éventuel report des élections régionales et départementales
l'ump contre un éventuel report des élections régionales et départementales © reuters

Pour la première fois les Français non ou mal inscrits pourront peut-être y remédier avant les régionales. La réouverture exceptionnelle de l’inscription sur les listes électorales a été votée à l'Assemblée nationale et doit l'être maintenant par le Sénat

A quelques mois des élections régionales des 6 et 13 décembre, mobiliser les électeurs est l'une des priorités àdes députés PS, écolos et UDI qui ont voté, le 30 mars dernier à l'Assemblée nationale, la réouverture exceptionnelle de l’inscription sur les listes électorales.

C'est une première car le texte rouvre, à titre exceptionnel cette année, les délais d'inscription sur les listes électorales jusqu'au 30 septembre, alors que ce scrutin devait être organisé sur la base des listes comportant les inscriptions déposées jusqu'à fin 2014.

Plus de six millions de Français sont des électeurs mal-inscrits. Ils ne vivent plus dans la commune où ils sont appelés à voter. Cette situation explique, peut-être, en partie les forts taux d’abstention des ércentes élections (49,94% aux départementales).

Reportage de Romain Chanson

Si le Sénat, adopte le projet de loi en mai, les listes électorales pourraient être ouvertes dès juillet et ce jusqu'au 30 à septembre 2015.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.