Les ministres virés, on en dénombre seize. Merci pour le boulot, maintenant faut partir. Laissez-là vos dossiers et lâchez votre chaise ! Vous devriez songer à vous reconvertir. Vous n'êtes pas contents ? Après tout, peu importe. Vous saviez que le poste était en CDD. Rendez votre voiture et puis prenez la porte. Vous êtes des « has been », vous êtes démodés. Mais Rama, Rama, Rama, Rama Yade est partie... Rama, Rama, Rama, c'était toi la plus jolie... Jean-Louis Borloo, pourtant, avait fait des efforts. Ne buvant que de l'eau, du thé et du café. Il paraît même qu'il comptait se mettre au sport. Et depuis quelques mois, il se faisait coiffer. Eric Woerth également, il serait bien resté. Mais notre président lui a coupé la tête. A cause des affaires, Sarko l'a l'éjecté. Tout en le déclarant « parfaitement honnête ». Mais Rama, Rama, Rama, Rama Yade est partie... Rama, Rama, Rama, c'était toi la plus jolie... Bye bye Bernard Kouchner, ministre transparent. Il n'a jamais brillé à l'international. Tout le monde aujourd'hui le trouve exaspérant. Il s'est total grillé au niveau national. Fadela Amara, elle, elle n'aurait pas dû Traiter François Fillon de « bourgeois de la Sarthe ». Cette déclaration, Fillon l'a entendue. Le bourgeois n'aime pas passer pour une tarte. Mais Rama, Rama, Rama, Rama Yade est partie... Rama, Rama, Rama, c'était toi la plus jolie... Sarkozy s'est aussi séparé de copains. Estrosi, Devedjian : adieu le portefeuille. Pour lui, pourtant, ils auraient marché sur les mains. Et s’il le demandait, ils se crèveraient un œil. Tchao Hervé Morin, Dominique Bussereau. Et au revoir Alain, le Cantalien Marleix. Il ne vous reste plus qu'à biner vos poireaux. Et à cacher vos larmes derrière un kleenex. Mais Rama, Rama, Rama, Rama Yade est partie... Rama, Rama, Rama, c'était toi la plus jolie... Depuis lundi, déjà, certains sont recasés. Comme Hervé Novelli et Marc-Philippe Daubresse. Sous-chefs de l'UMP. Ces deux là sont blasés. Mais d'autres ont sombré, ils sont dans la détresse. Anne-Marie Idrac s'est mise à l'Armagnac. Et Valérie Létard se goinfre de tartare. Le triste Hubert Falco, il s’est mis au tricot. Et Jean-Marie Bockel s'est offert un teckel. Mais Rama, Rama, Rama, Rama Yade est partie... Rama, Rama, Rama, c'était toi la plus jolie... Mais Rama, Rama, Rama, Rama Yade est partie... Si jamais tu t’ennuies, je veux bien t’offrir mon lit… Chronique ("La poésie du jeudi") du 18.11.2010 dans le "5/7 Boulevard", avec la complicité de Valli !

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.