Les trois logos déposés auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi)
Les trois logos déposés auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) © Aubert et Storch associés partenaires (Asap)

Le sigle "UMP" appartiendra bientôt à l'histoire. Le parti présidé par Nicolas Sarkozy devrait être rebaptisé prochainement "Les Républicains". Un nouveau nom qui fait débat à droite et qui fait hurler à gauche.

Nicolas Sarkozy se serait laissé convaincre ! Quand il décide de reprendre la tête de l'UMP, en septembre dernier, c'est l'un de ses anciens communicants à l'Elysée qui lui souffle l'idée : le nom de l'UMP doit changer. Pierre Giacometti propose alors "Les Républicains". Sur le coup, personne n'est emballé au sein du parti. C'est surtout la référence américaine qui déplaît.

Mais Nicolas Sarkozy, lui, y croit. Il va donc, en pleine campagne pour la présidence de l'UMP, prononcer un grand discours sur la République (le 7 novembre, à Paris) et tenter de rallier tout le monde à sa cause. Mais l'opération ne fonctionne pas comme espéré.

► ► ► LIRE AUSSI | UMP : cap sur la primaire

Ce sont plutôt les attentats de janvier, et l'élan républicain qui s'en est suivi, qui en ont converti quelques-uns. À l'image de Nathalie Kosciusko-Morizet. Mais la numéro 2 du parti reconnaît qu'ils sont encore une minorité à l'UMP.

changements de nom ump 1
changements de nom ump 1 © Radio France

À gauche, les avis sont plus tranchés. Le député PS Christian Paul accuse Nicolas Sarkozy d'être "coutumier des captations d'héritage" :

La République est un bien commun. Il ne faut pas se l'approprier. Nicolas Sarkozy aurait été dans l'honnêteté et dans la réalité en appelant ce parti la Droite républicaine.

Même objection de la part du chroniqueur de France Inter, Thomas Legrand :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Quoi qu'il en soit, les Français semblent plutôt indifférents aux changements de nom des partis politiques, comme le montre un sondage Ifop pour le JDD.

Changements de nom ump 2
Changements de nom ump 2 © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.